15.07.2022Crans-Montana Énergies SA: une étape décisive franchie

foret

À l’heure où le prix du gaz, de l’électricité et des énergies fossiles s’envole, à l’heure où l’on parle même de pénurie, disposer dans le sous-sol des conduites pour un chauffage à distance est une opportunité! Crans-Montana Énergies, désormais gérée par Sogaval (OIKEN), est maintenant une société assainie financièrement. Elle est prête à lancer les démarches pour alimenter son réseau avec de l’énergie issue du bois.

 

L’Assemblée primaire du 14 juin 2021 de la Commune de Crans-Montana avait été informée des étapes permettant d’assainir Crans-Montana Énergies SA (CME). Le timing a été respecté. La nouvelle répartition du capital-actions se présente ainsi, après la reprise des parts des Forces Motrices Valaisannes et des triages forestiers:

  • Sogaval: 44 %
  • Commune de Crans Montana: 38,64 %
  • Commune de Lens: 16,24 %
  • Commune d’Icogne: 1,12 %

Le président de la Commune Nicolas Féraud a été nommé à la tête du nouveau conseil d’administration.

«Une augmentation du capital-actions de 1 à 2 millions a ensuite été réalisée, par l’abandon de 450'000 francs de prêts postposés par les communes et l’amenée de 550'000 francs par Sogaval», note l’administrateur délégué Michel Barras. Un plan de remboursement de l’emprunt cautionné par les Communes a été validé.

Si Crans-Montana Énergies est encore loin des chiffres noirs, sa situation financière est maintenant plus sereine. Et elle est riche d’un réseau souterrain sur le plateau de Crans-Montana d’une valeur de 11 millions de francs, dont les dernières conduites, devant la Migros, ont été posées l’année dernière (2021). Lorsque la société fera des bénéfices – c’est un des objectifs – les communes qui ont avancé 13 millions de francs verront leur prêt restitué, selon une convention signée entre toutes les parties.

 

Projet à l’avenue de la Gare

Plusieurs expertises ont confirmé, en 2019, la pertinence d’un chauffage à distance bois-énergie à Crans-Montana. Son alimentation par une centrale principale à construire complétées par des microcentrales décentralisées est sur la bonne voie : cet été, les choses concrètes démarrent avec la mise à l’enquête publique d’un projet de chaufferie à l’avenue de la Gare 20 (bâtiment de La Poste et de l’administration communale).

Le chauffage à distance grâce à de l’énergie renouvelable issue de nos forêts est plus que jamais une bonne solution. Les communes, au travers de Crans-Montana Énergies, s’activent pour offrir aux habitants l’opportunité de s’affranchir des énergies fossiles.