La commune de Crans-Montana

2008_Plateau_DomaineSkiable_DenisEmery

La Commune de Crans-Montana est née le 1er janvier 2017 de la fusion de Chermignon, Montana, Randogne et Mollens. Elle compte plus de 10'000 habitants et fait partie du cercle restreint des villes, selon les critères de l’Office fédéral de la statistique. Son territoire - 590 hectares – s’étend de la plaine du Rhône au glacier de la Plaine-Morte à près 3000 mètres d’altitude.

La Commune porte le nom de la destination touristique (dont le plateau est partagé avec les communes voisines de Lens et Icogne). Plus de 800 entreprises y déploient leurs activités, dont 88% sont des microentreprises (de 1 à 9 employés), 10% des petites entreprises (10 à 49 employés) et 2% sont de taille moyenne (de 50 à 249 employés). Le plateau fonctionne comme entité urbaine et touristique, hébergeant des entreprises des trois secteurs (principalement secondaire et tertiaire). 

Depuis quelques années, le travail de la promotion économique permet de sortir de la monoculture touristique: Crans-Montana veut se redéfinir comme un lieu de recherche et de développement de haute technologie; la Commune cherche à attirer de nouvelles sociétés pionnières dans les domaines de l’innovation.

À noter encore qu’un Projet de développement régional (PDR) rassemble une douzaine de projets portés par des agriculteurs, des viticulteurs et des encaveurs et a été déposé auprès de la Confédération. 

La qualité de son climat et de son environnement ont fait la réputation touristique de la région, ces atouts plaisent aussi aux PME et start-up qui viennent s’y installer.