15.09.2021Solidage: avant - après la fauche de la plante néophyte envahissante

La plante est en ce moment en fleurs et nécessite une intervention drastique pour stopper sa propagation. Si vous en avez chez vous, il est impératif de couper les fleurs puis de les mettre dans les ordures ménagères pour incinération (surtout pas dans le compost) ou dans les bennes qui sont à votre disposition (voir la fiche explicative ci-dessous et la vidéo ci-dessous).

 

 

Solidages nord-américains

(fiche réalisée par le parc naturel Pfyn-Finges)

Solidage du Canada (Solidago canadensis)
Solidage géant (Solidago gigantea)

Astéracée

Provenance : Amérique du Nord, introduite comme plante ornementale et mellifère

Caractéristiques 

Solidage du Canada S. canadensis:

Plante herbacée vivace de 50 à 250 cm de haut. Fleurs jaune vif, ligulées ne dépassant pas l'involucre. Tige rameuse verte, cotonneuse dans le haut. Feuilles lancéolées, dentées, pointues à l'extrémité et très velues sur la face inférieure. 

Floraison de juillet à octobre.

Solidage géant S. gigantea:

Plante herbacée vivace de 50 à 120 cm de haut. Fleurs jaune vif, ligulées un peu plus longues que les fleurs tubuleuses. Tige souvent rougeâtre et glabre. Feuilles lancéolées, dentées, pointues à l'extrémité et généralement rugueuses sur les bords. 

Floraison d'août à octobre. 

Confusions possibles

Solidage à feuilles de graminéeInule à feuilles de saule, Inule de Suisse

Expansion 

Dispersion des graines par le vent, jusqu'à 20 000 graines volantes par inflorescence (ces dernières peuvent restées accrochées à la plante jusqu’au printemps suivant) et reproduction végétative par rhizome.

Habitat 

En bordure des sentiers forestiers, clairières, gravières, milieux pionniers, jardins, rives des cours d’eau et bandes herbeuses humides, remblais routiers et ferroviaires

Impacts négatifs

Dans les surfaces densément colonisées par les solidages nord-américains, la compétition est telle que les plantes et la faune caractéristique du milieu disparaissent parfois totalement. Les solidages nord-américains colonisent également les milieux avec une valeur de conservation élevée tels les prés secs et les surfaces humides. Ils représentent alors un risque important pour de nombreuses plantes indigènes dignes de protection. Les communautés d’insectes, notamment l’abondance et la diversité des espèces de papillons et d’abeilles sauvage sont également affectées.

Lutte mécanique

  Mesures Saison
Plantes isolées Arracher la plante avec les rhizomes 2 à 3 fois par année Mai - Octobre
Grandes populations Faucher plusieurs fois et arracher les plantes périphériques

1re coupe : juin

2e coupe : mi-août

 

Élimination

  • Éliminer les fleurs, racines et semences avec les ordures ménagères – pas de compostage
  • Composter le matériel végétal restant

Mesures de précaution

  • Propagation par les graines: lutte mécanique avec la formation des graines et utiliser des sacs fermés pour le transport.
  • Bien nettoyer les outils utilisés sur place.
  • Les parties de plantes et les morceaux de rhizomes dispersés peuvent à nouveau germer et former de nouvelles plantes.
  • Il faut faucher systématiquement pendant plusieurs années pour obtenir des résultats
  • Effectuer un suivi régulier pendant au moins 5 ans
  • Végétaliser rapidement les étendues ouvertes avec des espèces indigènes

Plantes de substitution

Hugueninie à feuilles de tanaisieLysimaque communeMillepertiusLinaire communeReine-des-boisReine-des-présClématite dresséeMauve alcéeGrande mauvePastel

Bon à savoir

Les différentes espèces de solidage (solidage verge d’or Solidago virgaurea (indigène), Solidage nord-américain Solidago candadensis, Solidago gigantea) sont des plantes médicinales rénales importantes. Ils ont des effets diurétiques, antibiotiques et anti-inflammatoires. Le thé et les teintures peuvent donc être utilisés pour les maladies inflammatoires des voies urinaires et des reins.