Faq


Pour une condamnation de cheminée de salon il y a 2 possibilités :

Variante 1 (exigence minimale selon l’Office Cantonal du Feu) :

  • Le propriétaire écrit un courrier informant la Commune qu’il s’engage à ne plus utiliser la cheminée. Il avertira les potentiels utilisateurs (en cas de location ou mise à disposition du bien immobilier) et les potentiels acheteurs (en cas de vente) que la cheminée de salon n’est pas utilisable.
  • Une interdiction de faire du feu par principe de précaution sera décrétée sur l’installation par l’Office Cantonal du Feu à la suite de la demande du chargé de sécurité selon le courrier cité ci-dessus.

Le risque étant que n’importe quelle personne peut aller acheter du bois et utiliser l’installation. Dans le cas d’un sinistre lié à un défaut sur l’installation interdite, le propriétaire encoure une forte amende, et l’assurance se retournera contre lui et ne payera pas les dégâts.

 

Variantes 2 (conseillée par la Commune de Crans-Montana) :

  • Scellement de la cheminée par une plaque limitant l’accès au foyer de charge, ainsi que l’obturation du conduit de fumée horizontalement au niveau de l’avaloir. Il y a également une possibilité de condamner l’ouverture de la cheminée (soudure ou vis), ou dans le cas d’un foyer ouvert, de poser une plaque fixe en verre sur l’avant du foyer.
  • L’interdiction de faire du feu doit être identifiable sur l’installation (par exemple écrit sur la plaque, étiquette qui pend latéralement, etc.
    • Une interdiction de faire du feu par principe de précaution sera décrétée sur l’installation par l’Office Cantonal du Feu à la suite du rapport du chargé de sécurité après visite.

L’incinération des déchets verts est strictement interdite par le service de l’environnement du Canton du Valais. Il est toutefois possible, dans certains cas spécifiques, de demander une dérogation. Le document nécessaire pour cette demande se trouve sous le lien suivant : Dérogation feux en plein air

 

En effet, sur le territoire couvert par le Centre de Secours Incendie de Crans-Montana, un moyen d’extinction est obligatoire dans chaque habitation.

En Valais, le ramonage est un service officiel obligatoire exercé par des concessionnaires et placé sous contrôle du Département de l’Office Cantonal du Feu.

Le Me Ramoneur, M. Olivier Bestenheider, se tient à votre disposition par téléphone au +41 27 481 16 85, au +41 76 340 42 13, ou par courriel à sor@bestinfo.ch

Afin de mettre en conformité votre installation, il faut tout d’abord définir quel est le problème rencontré. Dès que cela est fait, il faut faire exécuter les travaux par un artisan connaissant les normes et directives de protection incendie. Une liste des membres de l’Association Valaisanne des Constructeurs de Cheminée est disponible sous : http://www.avscc.ch/index.cfm?page=membres.cfm

Le chargé de sécurité communal en protection incendie se tient à votre disposition pour toute complément d’information. (+41 27 486 19 05)

Il a pour principales activités :

Les nouvelles constructions, rénovations, changement d’affectation et manifestations :

  • Analyser les plans et l’assurance qualité de la protection incendie
  • Éditer un formulaire de mesure en sécurité incendie
  • Contrôler le chantier en terme de sécurité incendie
  • Participer à la visite du permis d’habiter/d’exploiter
  • Analyser les demandes de manifestation temporaire et contrôler la sécurité des infrastructures
     

Le suivi des constructions existantes :

  • Effectuer des contrôles périodiques sur les bâtiments selon la législation en vigueur
  • Éditer un rapport et fixer des délais aux propriétaires pour résoudre les points à corriger
  • Suivre les délais pour les mises en conformité
     

Le suivi des installations thermiques :

  • Analyser les rapports de police du feu édité par le Me Ramoneur et fixer un délai aux propriétaires pour la mise en conformité de leur installation
  • Effectuer une expertise des installations thermiques pour la levée des non-conformités ou des interdictions de faire du feu
  • Suivre les délais pour les mises en conformité
     

La prévention :

  • Organiser en collaboration du CSI des exercices d’évacuation dans les écoles
  • Collaborer avec le commandant du CSI pour l’élaboration des plans d’intervention
  • Analyser les demandes de feux d’artifice et éditer un rapport pour préavis au conseil communal
  • Surveiller l’entretien des parcelles sises en zone à bâtir
  • Orienter et conseiller les citoyens, architecte et maître d’état sur les mesures de protection contre l’incendie
     

Formation continue :

  • Participer obligatoirement aux cours cantonaux de chargé de sécurité
  • Procéder à l’analyse de la Commune d’un point de vue sécurité.
  • Veiller à l’application des directives et règlements fédéraux, cantonaux et communaux liés à la sécurité de la population, des animaux et des biens.
  • Assurer une liaison transversale au sein du service entre ses différents secteurs d’activité : collaborateurs administratifs, police, service du feu, chargé de sécurité défense incendie, naturalisation.
  • Assurer les liens nécessaires avec le Conseil communal.
  • Conseiller l’instance supérieure en matière de mesures préventives.
  • Soutenir et collaborer avec les services sécurité de l’ACCM (Police municipale et le CSI de Crans-Montana)
  • Soutenir et accompagner la section des Samaritains du Grand-Bisse et les First Responder
  • Gérer les relations et contacts avec les cheffes, chefs de service de l’État du Valais et les cheffes, chefs de service d’autres communes.
  • Analyser les demandes de patentes d’établissements publics en collaboration avec l’ACCM
  • Analyser les demandes de manifestations
  • Analyser la gestion des mesures de sécurité de défense incendie dans les bâtiments
  • Répondre aux demandes d’autorisation en matière de construction, rénovation concernant la défense incendie (MSDI).
  • Se renseigner auprès des services cantonaux sur le fonctionnement des différents secteurs d’activité du service (police cantonale, office cantonal du feu, OCVS)
  • Traiter les demandes de naturalisation
  • Suivre la salubrité publique sur le territoire communal en collaboration avec la commission communale
  • Collaborer avec les bourgeoisies de Chermignon, Mollens, Montana et Randogne

Il est nécessaire d’effectuer votre demande d’autorisation pour une manifestation au plus tard 90 jours avant la date de celle-ci, au moyen du formulaire ad hoc.

Pour toute question relative à une demande d’autorisation pour organiser une manifestation, vous trouverez les informations sur notre site internet