14.09.2021Cordona, enclave de la commune de Crans-Montana dans le Haut-Valais

Dès le Moyen Âge, Cordona forme une commune et une seigneurie. Plusieurs familles vivent à l’année dans ce village à 1240 mètres d’altitude. Les habitants détiennent des terres serviles rattachées au Chapitre de Sion et doivent payer impôts et redevances. Les archives permettent de retrouver des traces écrites datées de 1203.

Les épidémies de peste, le refroidissement climatique et le maintien du statut d’homme taillable provoquent le déclin démographique de la commune de Cordona. Finalement, les pressions politiques des autorités de la Contrée aboutissent à la fusion avec Mollens.

La Chapelle de Cordona est le plus ancien bâtiment du hameau avec la maison bourgeoisiale. Aujourd’hui, sur ce site emprunt d’histoire, il ne reste plus qu’une poignée de chalets, dans un décor magnifique.

Si Cordona fait partie du territoire de la commune de Crans-Montana, le hameau présente la particularité d’être une enclave dans le Haut-Valais puisqu’il se situe sur la rive gauche de la Raspille. Le lieu se trouve sur le territoire du parc naturel régional Pfyn-Finges.

Source : « Mollens, une commune, une histoire », édité par la Commune de Crans-Montana, mars 2019

Images et montage vidéo: Samuel Devantéry pour la Commune de Crans-Montana.