16.10.2020Pas de public lors des descentes dames de Coupe du monde à Crans-Montana en janvier

stade-arrivee-barzettes-vide

Il n'y aura pas de supporters présents lors des compétitions estampillées FIS en Suisse cet hiver. Ainsi en a décidé Swiss-Ski, en concertation avec les différents organisateurs de courses Coupe du monde afin de respecter les mesures pour lutter contre la pandémie de COVID qui regagne du terrain dans le monde.

 

Pour les deux descentes dames de Coupe du monde, agendées les 23 et 24 janvier 2021 à Crans-Montana, il n'y aura ainsi pas de tribunes au bas de la piste du Mont Lachaux, ni de fan zone aux Barzettes, ni de cérémonies protocolaires au centre de la station, ou encore de World Cup Party. Seule une zone pour un nombre restreint de représentants des sponsors et partenaires, sans qu'elle n'ait contact avec les staffs et les athlètes de la Coupe du monde, sera mise en place.

Pour ces raisons, les retransmissions en direct des épreuves de Crans-Montana par le diffuseur hôte, en l’occurrence la RTS, une référence en la matière, prendront une valeur encore plus significative que d’ordinaire.

Cette décision a été prise dans le but d'assurer tout de même le bon déroulement de toutes les compétitions de ski devant se dérouler en Suisse, Coupe d’Europe incluse (Crans-Montana les 16 et 17 janvier 2021), afin de limiter au maximum la propagation du virus.

Les différents organisateurs se réservent toutefois le droit, selon l'évolution de la crise, de réévaluer la situation avec les autorités compétentes.

«Ce manque à gagner ne met pas en péril notre organisation, assure au Nouvelliste Marius Robyr. La construction de tribunes ne sera pas nécessaire. La situation serait plus compliquée si les entrées étaient payantes dans tous les secteurs du site de course. L’effort à faire sera sur les images télévisées. Il faudra mettre le paquet pour donner de l’émotion aux gens devant leur écran.» Le quotidien valaisan précise que le slalom nocturne masculin du 29 décembre 2020, organisé hors calendrier et sur invitation, servira de répétition générale pour l’organisation concrètes des mesures de protection.