03.01.2020Ils déposent non pas une contravention mais des amandes… En chocolat!

6eiueq0

Les agents de la station touristique sont d’humeur badine en cette période de Fêtes. En cas de stationnement non conforme, ils déposent non pas une contravention mais des amandes… En chocolat!

A Crans-Montana, quand on découvre une amende sur son pare-brise, bizarrement, on sourit. En effet, pendant les Fêtes, la police de la station touristique a distribué des amandes grillées (et comestibles) aux automobilistes mal stationnés. Une idée originale, qui sort tout droit de l’esprit affûté de l’artisan-chocolatier David Pasquiet. Et que le commandant de la police de Crans-Montana, Yves Sauvain, a tout de suite acceptée.

L’idée a éclos en septembre dernier, au sein même du laboratoire de David Pasquiet, où les policiers de la station ont pour habitude de boire le café. Il raconte. «Un matin je leur ai demandé: «Pourquoi ne distribueriez-vous pas des amandes en chocolat plutôt que des contraventions salées?»

Aussitôt dit, aussitôt fait. Puisque, deux jours plus tard, le commandant de la police Yves Sauvain venait sonner à la porte du chocolatier.

«J’ai trouvé l’idée géniale», confie le policier. Et d’ajouter: «C’est une manière intéressante de joindre l’utile à l’agréable. Car on signifie en même temps à l’automobiliste qu’il est en infraction.»

En effet, à côté du sachet d’amandes grillées, est joint un petit mot doux, sur lequel on peut lire, en français et en anglais: «Nous avons constaté que votre véhicule est en stationnement non conforme. Merci de bien vouloir respecter la signalisation à l’avenir. Nous nous permettons quand même de vous distribuer quelques «amandes» salées. Joyeuses Fêtes.»

200 contraventions distribuées. Et pour cause, la station très touristique affiche plus que complet pendant les fêtes de Noël et Nouvel An. Car même si de nouveaux parkings sont sortis de terre ces dernières années, les voitures mal garées restent légion à cette période charnière.

«Cette opération permet d’engager la discussion avec les passants et de présenter la autrement» Yves Sauvain, commandant de la Police de Crans-Montana.

«Plutôt que d’accueillir les touristes avec une amende salée, on le fait avec du chocolat. Cela engage la discussion et permet de présenter la police autrement», sourit ainsi Yves Sauvain, qui, entre le 24 et le 25 décembre, a déjà distribué environ 200 «contraventions». «Elles représentent toutes des amendes d’ordre de 40 francs qu’on dépose en cas de parcage interdit.»

Pour l’heure, l’opération séduction qui sera reconduite d’ici la fin de l’année a généré des réactions positives de la part des indigènes et des touristes. Provoquant souvent l’étonnement. Elle représente également un joli coup de pub pour l’artisan-chocolatier David Pasquiet à l’initiative de cette petite attention, sur laquelle son nom est inscrit. «En échange de la visibilité que cela m’offre, j’approvisionne gratuitement la police en amandes grillées.»

Avis aux amateurs de douceurs qui n’ont (malheureusement) pas encore été sanctionnés, la police de la station n’écarte pas la possibilité de remettre le couvert en 2020.

Source: Nouvelliste