21.07.2022Dimanche 24 juillet: inauguration de la place du Scandia et de l'Espace botanique alpin

place scandia 14062022

L’inauguration de la place du Scandia et de l’Espace botanique alpin aura lieu dimanche 24 juillet (messe à 10 heures, bénédiction et partie officielle à 11 heures, puis apéritif gourmand offert). Toute la population et les hôtes sont invités à y prendre part!

 

Les Communes de Lens et de Crans-Montana ont créé un espace botanique alpin au cœur de la station, sur la place du Scandia, dont le nouvel aménagement a été terminé voilà deux ans. Mais en raison du Covid, l’inauguration n’a pu avoir lieu, ce sera chose faite dimanche 24 juillet.

Crans-Montana est connue depuis plus d’un siècle pour son originalité climatique sur l’adret du Valais central: qualité de l’ensoleillement et de l’air, faibles précipitations pour l’altitude de 1500 m (moins de 860 mm/an); l’Est du territoire fait même partie du Parc naturel régional Pfyn-Finges. La flore qui pousse à cette altitude mérite d’être mieux connue du grand public, certaines espèces sont mêmes rares et peu de gens le savent. En se baladant sur l’Alpe, on marche sans forcément voir les merveilles qui poussent chez nous!

L’espace botanique du Scandia, au cœur de la station touristique, a été réalisé par les Communes de Lens et Crans-Montana. Il a une vocation didactique et donne un aperçu des espèces végétales qui poussent dans la région.

Les principaux milieux naturels de la région ont été représentés dans de grands bacs en madrier de mélèze disposés sur la place: «Cheminer entre ces bacs permet aux visiteurs de reconnaître et d’identifier telle ou telle espèce de plante alpine avec son port, sa forme, la couleur de ses feuilles et de ses fleurs», note Charles Rey, qui a conçu cet espace et qui sera présent le 24 juillet pour mieux faire connaître aux personnes présentes les richesses botaniques.

Le tout petit «Jardin du curé» vaut à lui seul le détour, avec ses légumes et ses plantes aromatiques qui poussent volontiers à 1500 mètres d’altitude.

L’entretien de tout cela demande un travail minutieux accompli par les employés des travaux publics des deux communes: certaines plantes doivent être arrosées avec de l’eau de pluie recueillie lorsqu’elle ruisselle du toit de la chapelle Saint-Christophe voisine.

Ce projet concrétise le souhait des autorités d’amener la nature dans la ville, de mettre en valeur les plantes indigènes et de sensibiliser à l’importance du maintien de la biodiversité. Les autorités de Lens et Crans-Montana se réjouissent du succès de cet espace et invitent la population et les visiteurs à les rejoindre pour l’inauguration le 24 juillet!