28.01.2021Budget 2021: l'Assemblée primaire est convoquée le 22 février 2021

assemblee primaire  31.08.2020 Ycoor Orangerie photo Deprez

L’Assemblée primaire de la Commune de Crans-Montana est convoquée le lundi 22 février 2021 à 19 h 30 à la Salle polyvalente de Randogne.

L'ordre du jour est le suivant:

  1. Ouverture de I'Assemblée, désignation des scrutateurs, contrôle des présences
  2. Approbation du procès-verbal de l'Assemblée primaire du 31 août 2020
  3. Lecture et approbation des budgets de fonctionnement et d'investissements 2021
  4. Lecture et approbation des compétences inaliénables de I'Assemblée primaire
  5. Présentation de la planification financière 2022-2025
  6. Nomination de l'organe de révision 2021-2024
  7. Sujets d'actualité et divers

 

Pour l’essentiel, le budget 2021 a été établi en prenant en compte les contraintes et conséquences financières connues au jour de l’élaboration de ce budget et inhérentes à la pandémie de Covid-19 qui impacte chacune et chacun d’entre nous.

Le budget 2021 en bref

Les charges extraordinaires et importantes liées au coronavirus de l’ordre de CHF 2,5 mios sont supportées par l’exercice 2020 en cours de bouclement. Il s’agit notamment des coûts ou compression de recettes: le soutien direct à nos résidents, la distribution de masques aux domiciliés et commerçants, la baisse (-50%) de la taxe de promotion touristique et l’action plus que significative de soutien (+20%) à la relance de l’ensemble de notre économie locale et autres soutiens directs.

C’est pourquoi et dans ce contexte que le budget 2021 ne comprend qu’une somme de CHF 0,5 mio qui sera adaptée par le Conseil communal en fonction de nouveaux besoins urgents et de ses compé-tences.

Chiffres-clés

  • recettes de fonctionnement CHF 77,1 mios, en baisse de CHF 8,7 mios en comparaison à 2019 et en lien notamment avec les diminutions estimées des recettes fiscales provenant des revenus imposables des personnes physiques et morales
  • charges courantes de fonctionnement de CHF 65,1 mios, avant amortissements, et qui s’inscrivent en légère réduction face à celles de l’exercice 2019, soit - CHF 0,6 mio.
  • marge d’autofinancement de CHF 12,0 mios en regard de CHF 20 mios pour 2019 en raison de la chute des rentrées fiscales estimées avec prudence et dans la même proportion
  • amortissements de CHF 16,9 mios en hausse CHF 2,5 mios face à 2019 en relation avec les nou-veaux investissements autorisés par l’Assemblée primaire
  • excédent de charges, après amortissements, de CHF 4,9 mios en comparaison d’un excédent de revenus de CHF 5,7 mios pour 2019, et ce toujours en lien avec d’une part la hausse des amortis-sements et d’autre part de la forte contraction de revenus fiscaux budgétisés pour 2021
  • investissements nets de CHF 34,5 mios en forte hausse en comparaison de CHF 14,2 mios en 2019, et ce en relation avec les financements autorisés par l’Assemblée primaire pour l’EMS de Lens, le centre médical intercommunal (CMI), le centre de Martelles (crèche intercommunale) ainsi que l’acquisition prévue de l’immeuble au lac Grenon (ex. Ville de Sion).

Dans son ensemble, la situation financière de la Commune peut être qualifiée de saine et substantielle, notamment avec une fortune nette de CHF 131,1 mios à fin 2019.
 

Chères concitoyennes, chers concitoyens,

Voici, ci-dessous, un coup d’œil le budget de l’année 2021. Il présente une insuffisance de financement et une diminution de la marge d’autofinancement qui contrastent avec les années fastes que nous avons vécues. A préciser toutefois que l'insuffisance de financement est couverte par des crédits totaux et autorisés par l'Assemblée primaire, soit CHF 14,5 mios pour l'ensemble de l'agrandissement et de la rénovation de l'EMS de Lens qui appartient à près de 70% à notre Commune, CHF 5,4 mios pour le Centre médical intercommunal (CMI), CHF 4,8 mios pour le Centre de Martelle (crèche intercommunale) ainsi que tout récemment CHF 7,5 mios pour l'acquisition de l'immeuble sis au lac Grenon (ex Oiken).

En effet, notre économie locale est durement touchée par les effets du coronavirus, avec des baisses de revenus tant du côté des entreprises que de nombreux particuliers. Et par effet de ricochet, les rentrées fiscales vont être inférieures à ce que l’on a connu les années passées: le Canton du Valais estime la baisse entre 5 et 7%. Nous avançons dans cette année 2021 avec prudence; certains travaux ou dépenses pourraient être reportés: soyez assurés que nous réfléchissons aux meilleures solutions, en continuant d’investir mais de manière mesurée.

Le Conseil communal s’engage à gérer les finances publiques de la meilleure des manières et vous demande d’accepter le budget soumis à l’Assemblée primaire ce 22 février 2021.

Nicolas Féraud,
Président de la Commune de Crans-Montana