10.08.2020Coronavirus: davantage de contrôles dans les établissements publics, commerces, entreprises et manifestations

coronavirus-wikimedia

Attention: le Canton du Valais renforce les contrôles sanitaires auprès des entreprises, des établissements publics et des organisateurs de manifestations. En effet, depuis la levée des mesures de semi-confinement, les infections au COVID-19 ont augmenté en Suisse. Divers foyers sont apparus au sein du cercle familial mais également dans des entreprises ou lors de rassemblements dans des bars et clubs. Le Service de protection des travailleur du Valais se chargera des vérifications dans les établissements d’hébergement, les magasins et les entreprises, notamment celles de préparation de viande, poissons, lait, fruits et légumes. Les autorités communales sont responsables des contrôles dans les restaurants, boîtes de nuit, établissements de loisirs en intérieur ainsi que lors de manifestations et évènements.

 

Dans les entreprises, les manifestations et les établissements accessibles au public, les vérifications porteront sur l’existence d’un plan de protection adéquat et son application, notamment l’information du personnel, l’affichage des mesures de protection pour la clientèle, le respect de la distanciation sociale de 1,5 mètre et le port de masque de protection par les collaborateurs si la distance requise n’est pas possible.

Dans les bars, les boîtes de nuit et les autres établissements disposant d’une autorisation permanente d’ouvrir au-delà de minuit et dans lesquels le respect de la distance requise n’est pas possible, la limitation à 100 personnes présentes simultanément et la collecte des coordonnées des clients à partir de 20 heures seront également contrôlées.

Le Service de protection des travailleur du Canton se chargera des vérifications dans les établissements d’hébergement, les magasins et les entreprises, notamment celles de préparation de viande, poissons, lait, fruits et légumes. Les autorités communales effectueront les contrôles dans les restaurants, boîtes de nuit, établissements de loisirs en intérieur ainsi que lors de manifestations et évènements.

Les autorités cantonales comptent sur la responsabilité de chacune et chacun pour que les plans de protection soient appliqués partout. Les entités chargées des vérifications ont avant tout un rôle de prévention et de conseil. En cas de non-respect mineur des mesures de protection, les entreprises et établissements disposeront ainsi de 48 heures pour se mettre aux normes. Toutefois si le plan de protection est inexistant ou en cas de refus de collaborer, les autorités peuvent ordonner des mesures allant jusqu’à la fermeture de l’établissement.

Mesures de protection dans les écoles dès la rentrée du 17 août 2020

► Dans les écoles primaires et secondaires du 1er degré, le plan sanitaire reste identique à celui en vigueur à la fin de l’année scolaire dernière. Les gestes barrières et les règles d’hygiène devront être respectés sans condition. Comme les élèves de la scolarité obligatoire sont peu porteurs et vecteurs de la maladie, ils ne devront pas porter de masque au sein de l’établissement. En revanche, le port du masque est désormais obligatoire pour le personnel adulte travaillant dans les locaux scolaires, soit dans les couloirs, les espaces communs et la salle des maîtres. En salle de classe, par contre, les enseignants ne seront pas tenus de porter de masque durant les cours. Pour rappel, le port du masque est obligatoire pour les enfants de plus de 12 ans dans les transports publics. Il n’est pas nécessaire dans les transports exclusivement réservés aux élèves.

► Dans les écoles du secondaire II général et professionnel, le port du masque est obligatoire pour les étudiants et apprentis en classe et dans tous les espaces communs. Pour ces élèves, des masques seront mis gratuitement à disposition durant la première semaine. Les enseignants ne devront pas porter de masque durant les cours. Hors des salles de classe, ils devront eux aussi porter obligatoirement des masques.