08.10.2021Projet à Grenon, pièce maîtresse du Jardin urbain qui relie les centres historiques de Crans et Montana

Pièce maîtresse du «Jardin urbain» qui relie les centres historiques de Crans et Montana, le lac Grenon va bénéficier d’une renaturation de ses rives et d’un curage pour éliminer les algues qui étouffent l’étang. Après plus de dix ans de travaux, quand ce lac aura retrouvé sa superbe, la liaison piétonne verte d’un bout à l’autre du plateau sera à la hauteur des espérances.

«Le centre de Montana a mal à ses espaces publics… Le trafic automobile est omniprésent et compromet l’image de la station.» Ce constat des autorités les incite, en 2009, à lancer un concours d’architecture. Bien des années plus tard, l’architecte qui a été mandaté pour réaménager notamment Ycoor, se réjouit de voir combien la ligne directrice du départ a été maintenue au fil des législatures et par tous les intervenants. «Les bonnes questions avaient été posées à l’époque par les autorités, déclare Fabrizio Raffaele. Douze ans plus tard, alors que la moitié Est du programme a été réalisée, on retrouve la cohérence du départ.»

Après plus de dix ans de travaux, la vision ambitieuse du départ est sur le point d’être achevée.

 

Un jardin urbain entre les deux centres

Élaboré en 2008, le Plan directeur intercommunal (PDI) indiquait que les deux centres historiques doivent être reliés par une vaste liaison de mobilité douce, appelée «Jardin urbain». Pièce maîtresse de ce Jardin urbain, le lac Grenon fait l’objet aujourd’hui d’un projet de renaturation qui va prochainement être mis à l’enquête publique (et qui a fait l’objet d’une présentation publique à Martelles le 8 octobre 2021).

Stratégiquement situé - face à un panorama grandiose - l’étang Grenon constitue ce trait d’union. Il le sera encore plus avec le projet de pontons flottants qui traverseront une roselière, donnant l’impression de marcher sur l’eau. Les rives et surfaces aujourd’hui minérales seront végétalisées; les activités nautiques (pédalos, baignade, pêche) pourront y trouver leur place.

 

«Ressusciter» Grenon

«Aujourd’hui ce lac est moribond, il mérite qu’on lui redonne vie, déclare le président de la Commune de Crans-Montana Nicolas Féraud. Grenon est un lieu important et stratégique au cœur de notre plateau. Nous souhaitons proposer à nos habitants et à nos hôtes un lieu agréable où flâner, se baigner, se balader.»

Propriétaires des bâtiments au Nord-Est du lac (suite à l’acceptation de l’achat par l’Assemblée primaire d’août 2020), la Commune de Crans-Montana souhaite valoriser cet endroit une fois qu’une solution aura été trouvée avec OIKEN, locataire de l’espace utilisé actuellement comme dépôt de matériel et parking.

 

Renaturation des rives

«L’étang Grenon est en mauvais état, note l’architecte Fabrizio Raffaele. Son eau est saturée de plantes envahissantes et privée d’oxygène. Elle est devenue impropre à la consommation et la vie animale disparaît. Les rives sont «bétonnées» et peu avenantes, la végétation y est pauvre. La renaturation des rives et un curage durable doivent redonner vie aux eaux de ce lac, les rendre à nouveau potables et permettre l’accès aux rives pour la détente et l’observation du milieu naturel.»

 

En finir avec les algues

Jusqu’ici, les algues ont été un problème que l’on a tenté de résoudre en faucardant, de manière récurrente, pour un résultat peu satisfaisant. La solution est venue de la société Aquarius et de sa technologie MudMaster: cela consiste à aspirer les plantes et le substrat boueux. Après un traitement sur site, le résidu - comme un gâteau sec - pourra, en fonction des analyses biologiques, être utilisé comme engrais.

Un test grandeur nature démarre à fin octobre sur le petit lac d’Ycoor, à l’est du lac Grenon.

«Cette solution est moins chère, se réjouit le président Nicolas Féraud, elle permet de gérer de manière écologique les boues qui seront aspirées et extraites des lacs. La solution MudMaster nous évite de devoir vider le lac et de mettre le poissons «en quarantaine» le temps des travaux. Il n’y aura pas d’odeurs désagréables, l’eau redeviendra claire et abondante. Plus besoin de faucarder. Et moins d’allées et venues de camions. »
 

Une vision globale des espaces publics

Ce projet de renaturation de Grenon et de curage s’inscrit dans une vision globale de mise en valeur de nos espaces publics, d’Est en Ouest sur laquelle les autorités ont travaillé ces dernières années: 

  • Avenue de la Gare
  • Place Victoria
  • Ycoor
  • Place du Scandia
  • Et la rue Centrale à Crans qui fait l’objet d’un projet sur lequel le Conseil communal de la Commune de Crans-Montana va se pencher prochainement.