02.03.2021Dans les coulisses de l'organisation du scrutin du 7 mars 2021

element5-digital-vote-urneic-unsplash

Combien pèse la totalité des enveloppes envoyées aux citoyens de la Commune de Crans-Montana? Combien de personnes sont embarquées dimanche 7 mars pour procéder au dépouillement? Qui sont ces scrutateurs? Que devient le matériel de vote une fois les résultats communiqués? Nous vous emmenons dans les coulisses de l’organisation du scrutin du 7 mars 2021, dont le taux de participation pour la Commune de Crans-Montana s’élève, ce jeudi 4 mars à 55%.

Rappelons qu’il faut impérativement que votre enveloppe soit arrivée à l’administration communale vendredi 5 mars: vous pouvez encore la poster en courrier A, l’amener au guichet, ou voter à l’urne samedi et dimanche (voir au fond de cette publication les infos détaillées sur les horaires).

 

 

Vous avez voté sur les trois scrutins fédéraux, choisi les membres du Conseil d’État, les députés et les suppléants que vous souhaitez voir siéger au Parlement valaisan; vous avez tout bien mis dans les enveloppes selon les couleurs, signé la feuille de réexpédition à votre nom, affranchi et posté (ou amené) l’enveloppe: vous avez fait votre devoir de citoyen! 

Mais avant d’arriver chez vous, cette enveloppe a nécessité un important travail pour l’administration communale, comme le montrent les chiffres ci-après:

 

De ces enveloppes sortiront les réponses aux questions posées par la Confédération, et le Valais connaîtra le nouveau visage de son Gouvernement et de son Parlement.

 

300 heures de travail

Quarante-deux personnes sont actives pour le dépouillement de ces enveloppes. Hormis les douze membres du staff communal, les scrutateurs sont désignés par les cinq partis politiques actifs sur la commune de Crans-Montana. La plupart d’entre eux n’en sont pas à leur premier dépouillement. Les scrutateurs sont payés au tarif des membres de commission. On compte environ 300 heures de travail pour un scrutin comme celui du 7 mars (avec une votation fédérale comprenant trois objets et des élections cantonales). Plus il y a d’objets sur lesquels nous votons, plus le dépouillement est long.

Le travail des scrutateurs débute le vendredi par le dépouillement partiel des enveloppes reçues par Poste et celles amenées au guichet communal à Crans-Montana. Samedi et dimanche, le vote à l’urne est toujours possible (cela concerne 1 à 2% des votants, soit une centaine d’enveloppes); malgré ce faible taux, il faut réunir 24 personnes pour maintenir ouverts les bureaux de vote durant six heures au total.

 

Une organisation réglée comme du papier à musique

Pour le dépouillement, l’organisation est réglée comme du papier à musique pour traiter chaque enveloppe, chaque bulletin, pour scanner chaque feuille de réexpédition, pour contrôler si celle-ci est signée, si le numéro du votant figure bien dans la liste des électeurs: le registre électoral valable est celui du vendredi à 17 heures. Donc une personne qui aurait quitté la commune entre la réception de son matériel de vote et le vendredi ne pourra voir son vote validé; son enveloppe et son contenu seront détruits. Pareil si la personne est décédée.

À aucun moment les scrutateurs ne peuvent voir qui a voté quoi: le secret de vote est assuré tout le long du processus.

Une fois le dépouillement terminé, dimanche soir, les résultats sont transmis immédiatement au Canton. Le matériel est scellé et enfermé dans le coffre-fort, il passera dans la déchiqueteuse lorsque les autorités cantonales et fédérales donneront l’autorisation, souvent juste avant l’organisation d’un nouveau scrutin. 

 

Bulletins nuls: toujours trop

Malgré la répétition systématique des consignes, des bulletins doivent être considérés comme nuls. C’est le cas par exemple quand une enveloppe contient le matériel de vote de toute la famille par exemple, ou si la feuille de réexpédition est oubliée, ou n’est pas signée, si les bulletins ne sont pas mis dans les petites enveloppes et regroupées dans la grande, etc. Si une enveloppe est glissée dans la fente de la boîte aux lettres extérieure de la Commune ou sous la porte, elle sera détruite, et donc le vote nul. Si les petites enveloppes avec le formulaire de réexpédition sont glissés dans une autre enveloppe que celle officielle, celle-ci quittera le circuit et sera détruite.

Pensez à tout cela si vous n’avez pas encore voté!

Et, surtout, pensez aux délais postaux au moment d’affranchir votre enveloppe!

VOTATION POPULAIRE DU 7 MARS 2021

Veillez à affranchir l’enveloppe de transmission officielle en respectant les tarifs postaux ainsi que les délais de distribution en vigueur. Elle doit parvenir au plus tard par courrier postal le vendredi 5 mars 2021.

Vote par dépôt

L’urne est accessible durant les horaires d’ouverture du bureau communal (08h00–12h00 et 14h00–17h00) uniquement au bureau communal de Crans-Montana, Avenue de la Gare 20, jusqu’au vendredi 5 mars 2021.

Vote à l’urne

Les bureaux sont ouverts comme suit :

Samedi 6 mars 2021 de 17h30 à 19h00
•    Mollens, Salle polyvalente
•    Crans-Montana, Avenue de la Gare 20

Dimanche 7 mars 2021 de 09h30 à 11h00
•    Chermignon, Ancienne école, Route Cantonale 60
•    Crans-Montana, Avenue de la Gare 20

Instructions

Les instructions détaillées figurent au dos de la carte de réexpédition.

Toutes les enveloppes insuffisamment affranchies et celles déposées dans les boîtes aux lettres à l’extérieur des bureaux communaux sont nulles.


Pour les élections du Grand Conseil et du Conseil d’Etat, ne mettre qu’un seul bulletin par enveloppe, sous peine de nullité.