Naturalisation

La Commission de naturalisation de la Commune de Crans-Montana assume les tâches suivantes: information, coaching des candidats, suivi administratif des dossiers de naturalisation jusqu’à l’obtention du droit de cité. Elle est composée des membres du Conseil communal.

La Commission se tient à disposition des personnes qui désirent un document préparatoire au test de naturalisation pour permettre aux candidats de se préparer au mieux et de réviser avant l’examen.

Pour toute information concernant la naturalisation, contactez notre déléguée à l’intégration, Valérie Moulière ► 027 186 18 04.

Vous pouvez aussi consulter ce document où vous obtenez réponse aux questions les plus fréquentes.


Bon à savoir

La  nationalité suisse s’acquiert par filiation, par adoption ou par naturalisation. Quiconque réside en Suisse depuis 10 ans peut déposer une demande de naturalisation (les années passées en Suisse entre la 8e et la 18e année comptent double)

La procédure ordinaire se déroule en trois étapes:

  1. le droit de cité de la Commune (la Bourgeoisie de la Commune de Crans-Montana)
  2. le droit de cité du Canton (l’indigénat valaisan)
  3. l’autorisation fédérale de naturalisation

En Valais, la naturalisation est octroyée par le Service Population Migration du Canton qui coordonne toute la procédure.


Naturalisation ordinaire

Les informations et les formulaires sont donnés par le bureau de l’état civil qui enregistre votre demande complète avant sa transmission à la Commune.

État civil: information générales

État civil de Sierre: 027 607 12 40 - Heures d'ouverture des guichets: du lundi au vendredi de 08h30 à 11h30


Cliquez sur l’image pour voir le tableau


Naturalisation facilitée

La naturalisation facilitée s’adresse en particulier aux conjoints étrangers de ressortissants suisses (déjà suisses au moment du mariage) ainsi qu’aux enfants d’un parent suisse qui ne possèdent pas encore la nationalité suisse. La naturalisation facilitée de la 3e génération est possible depuis 2018. Elle s'adresse aux jeunes titulaires d'un permis C de moins de 25 ans nés en Suisse, dont au moins l'un des parents, également titulaire d'un permis C, a vécu au moins dix ans en Suisse et y a été scolarisé pendant au moins cinq ans et dont l'un des grands-parents est né en Suisse ou y a reçu un droit de séjour.

Les personnes qui ont perdu la nationalité suisse, par péremption, mariage ou libération de la nationalité, ont accès à la procédure dite de réintégration.

L’octroi de la naturalisation facilitée et de la réintégration relève exclusivement de la compétence de la Confédération. Le Canton et la Commune disposent d’un droit de recours.