14.01.2020La Commune de Crans-Montana s’engage en faveur de la biodiversité

prairie-fleurie-ete

«Crans-Montana s’engage». Derrière ce slogan se prépare pour 2020 tout un programme en faveur de la biodiversité.

Les cours et activités organisés par la Commission Édilité et Salubrité, avec l’aide de la Fondation pour le développement durable des régions de montagne, intéresseront le grand public comme les employés des travaux publics.

Les activités proposées ne viseront pas les spécialistes, mais Monsieur et Madame-tout-le-monde, de même que les enfants. Elles se déclineront en plusieurs types: cours pour aménager les espaces verts et créer des prairies fleuries, conférence pour observer les oiseaux de chez nous et les attirer dans nos jardins, cours pour construire des nichoirs ou hôtels à insectes, atelier sur la préparation du compost, cours pour un usage raisonné des produits phytosanitaires et en savoir plus sur leur dangerosité, introduction à la permaculture, atelier de cuisine avec des plantes sauvages ou sur la manière de concocter des plats avec des variétés anciennes de fruits et légumes, bourse-échange de graines entre jardiniers amateurs, etc.

Le fil rouge des activités est le traitement de la biodiversité au sein des jardins et des espaces verts de la commune. L’objectif est de mettre en avant les bonnes pratiques et promouvoir les échanges intergénérationnels et interculturels, des activités pour toute la famille. Un programme qui créera des liens entre toutes les générations mais aussi entre station et villages de la commune.


Le détail du programme sera dévoilé avant la venue du printemps.

Éradiquer le Bunia d’Orient

À relever encore que, dans le même registre, le Conseil communal a donné mandat à une entreprise spécialisée pour aider à lutter contre le Bunia d’Orient, plante envahissante à éliminer de nos prés.

Le Bunia d'Orient (bunias orientalis) fait en effet partie des plantes envahissantes dont il faut impérativement se débarrasser. Il est particulièrement problématique pour l’agriculture en supplantant les espèces fourragères locales. Le Conseil communal a mandaté une entreprise spécialisée pour accompagner les responsables des travaux publics dans la lutte et l’élimination du Bunia d'Orient.

Sur le territoire de la commune de Crans-Montana, la plante est concentrée entre 1000 et 1500 mètres d’altitude; quelques zones de plus haute altitude sont également touchées. Des luttes actives vont être programmées, au printemps et en automne, afin de contenir la propagation. Une base de données des lieux contaminés va être réalisée et un réseau de surveillance mis en place.

Les particuliers doivent être sensibles eux aussi à la problématique. Une information à leur attention est programmée.