29.06.2020Centre médical intercommunal (CMI): le pôle de Montana ouvre début juillet

Lundi 29 juin en début de soirée, une visite du Centre médical intercommunal (CMI) pôle de Montana a été organisée pour les autorités. L’occasion de découvrir les lieux à peine terminés, quelques jours avant l’arrivée du premier médecin, le Dr Lefaure. Il a été accueilli par Romaine Duc-Bonvin, conseillère communale en charge du dicastère de la santé et Nicolas Féraud, président de la Commune de Crans-Montana (photo).

 

Des généralistes, des spécialistes, deux pôles et d’importantes synergies: le Centre médical intercommunal (CMI) apporte à la population des communes de Crans-Montana, Icogne et Lens une offre médicale de qualité. «Avec la situation particulière amenée par la pandémie, force est de constater que la création du CMI s’inscrit pleinement dans cette vision d’un exécutif qui répond aux besoins de ses citoyens», fait remarquer Romaine Duc-Bonvin, conseillère communale en charge du dicastère de la santé à la Commune de Crans-Montana. Rappelons qu’aucune disposition légale n’oblige une commune à mettre en place un centre médical ou une maison de santé. «Pour les trois communes du Haut-Plateau, concrétiser ce projet découlait d’une responsabilité politique et morale envers la population.»

Ouverture début juillet

Le pôle de Crans, dans le bâtiment de l’ancienne poste, est en fonction depuis l’été 2019. Celui de Montana, dans l’immeuble Les Nouvelles Galeries à la rue Louis-Antille 15, ouvre début juillet avec l’installation du Dr Jacques-Yves Lefaure. «L’objectif de ce projet intercommunal est de pérenniser la médecine de proximité.»

Certains se demandent pourquoi ne pas avoir profité du Centre valaisan de pneumologie déserté par le Canton. «Les autorités politiques ont fait le choix de la localisation en station après consultation des médecins: le CVP est trop décentré.» Les médecins ont dès le départ accompagné le projet pour qu’il corresponde aux besoins des praticiens et, surtout, des patients. Un des atouts du CMI est d’être, tant du côté de Crans que de Montana, au cœur de la cité, proche des gens, accessible facilement par les transports en commun et avec plusieurs parkings à proximité.

Une douzaine de médecins

Les trois communes sont propriétaires de murs qu’elles louent à la société CMI Crans + Montana Sàrl. Une douzaine de médecins pourront exercer sur les deux pôles, des généralistes comme des spécialistes, avec un laboratoire sur place et un service de radiologie. Les économies d’échelle sont un des atouts du centre médical. Le CMI est dimensionné pour répondre aux besoins de la population des trois communes (en Suisse, on compte 0,95 médecin pour 1000 habitants, 0,8 en Valais).

Ce projet, mené avec Lens et Icogne, a été marqué par une très bonne entente intercommunale, au sein des exécutifs comme avec les médecins. Tous ont réfléchi pour que les habitants et hôtes bénéficient, sur place, une offre médicale de qualité.

Les dates de la journée portes ouvertes et de l’inauguration seront indiquées sur www.cmi.ch