26.03.2021Télémédecine à Crans-Montana: projet pilote des communes du Haut-Plateau et des Hôpitaux Universitaires de Genève

CMI-Montana-29062020

La télémédecine peut-elle compléter l’offre des médecins dans un centre médical, en dehors des heures habituelles de consultation? Pour le savoir - et pour offrir jusqu’à minuit une offre médicale de premier recours aux habitants et hôtes des communes de Crans-Montana, Lens et Icogne - le Centre médical intercommunal (CMI) et les Hôpitaux universitaires de Genève (HUG) organisent un test du 1er au 11 avril 2021. Ce projet pilote, s’il est concluant, sera pérennisé dès cet été.

 

«Nous développons des outils pour faciliter l’accès aux soins de qualité, quel que soit l’environnement, explique le Prof. Idris Guessous, médecin chef du Service de médecine de premier recours aux HUG. Durant la pandémie, par exemple, les HUG ont étendu leur dispositif de télémédecine (hug@home) développé par le service de cybersanté et télémédecine, à l’ensemble des médecins du canton de Genève sous le nom de docteur@home.»

Cette télémédecine s'ajoute à l’offre du CMI à Crans-Montana. «Nous savons combien il est difficile d’assurer les gardes en dehors des heures de consultations et nous pensons judicieux de proposer notre expérience à Crans-Montana. Cette manière de faire permet de réunir les compétences des médecins et infirmier.es du CMI et celles que nous avons développées aux HUG.» Ce projet de télémédecine devrait permettre de soulager le système de soins en soirée, notamment dans les périodes de haute fréquentation touristique, grâce à une technologie sécurisée et des médecins cadres, formés pour la télémédecine, et d’offrir aux patients un service médical professionnel, de niveau universitaire, jusqu’à minuit.

 

Consultation par visioconférence

Concrètement, deux infirmier·es de première ligne formé·es à la télémédecine reçoivent les patients qui viennent directement à la rue Louis-Antille 15 à Montana, soit appellent le 079 552 9000, les premiers soins leurs sont prodigués et, si le problème de santé le nécessite, une consultation est organisée par visioconférence avec le médecin cadre de garde basé au Service de médecine de premier recours des HUG. L’infirmier·e prend ensuite, cas échéant, rendez-vous pour une consultation avec un des médecins du Centre médical intercommunal pour le lendemain ou les jours suivants.

La solution permet d’étendre les plages horaires de consultations médicales à disposition de la collectivité et d’assurer que, même en haute saison, la population locale et touristique puisse accéder à des services médicaux de haut niveau, rapidement et sans avoir à se déplacer dans la vallée. Elle contribue à freiner les coûts de la santé puisque tous les cas ne nécessitent pas la présence d’un médecin (parfois l’intervention de l’infirmier ou de l’infirmière suffit); elle permet de profiter des médecins de garde hautement formés des HUG (tous les médecins qui pratiquent la télémédecine sont chefs de clinique); elle libère les médecins du CMI des appels en directs dans la soirée et améliore l’organisation des gardes. Par ailleurs, elle permet d’offrir à une destination touristique très fréquentée comme Crans-Montana un service médical entre 19 heures et minuit, sept jours sur sept.

Après la période d’essai entre le 1er et le 11 avril, l’offre sera pérennisée dès le début de l’été si elle s’avère concluants.

 

Infos pratiques

Les consultations d’urgence entre le 1er et le 11 avril ont lieu de 19 heures et minuit, sans rendez-vous à la rue Louis-Antille 15 (CMI pôle Montana). Les patients peuvent également appeler le 079 552 9000 pour annoncer leur arrivée (le service s’adresse aux adultes ; il n’y a pas d’urgence pédiatrique). 

Le Centre médical intercommunal comporte deux pôles : celui de Crans se situe dans le bâtiment de l’ancienne poste à la rue du Pas-de-l’Ours 5 C; celui de Montana se trouve dans l’immeuble Les Nouvelles Galeries à la rue Louis-Antille 15. Le CMI abrite les cabinets de médecins généralistes et spécialistes.


www.cmi.ch