16.12.2019Que retenir du budget 2020 validé par l'Assemblée primaire de Crans-Montana?

L’assemblée primaire s’est réunie ce 16 décembre 2019 pour, notamment, prendre position sur le budget de la Commune de Crans-Montana. La situation financière de la commune est excellente. Deux points sont à relever dans le budget 2020: d’une part la réduction de l’impôt communal, d’autre part le remboursement de 10 millions de francs de dettes.

Situation financière saine, marge d’autofinancement proche des 15 millions, dette en diminution, trésorerie qui permet de faire face aux besoins: au vu des chiffres, le Conseil communal a décidé de baisser l’impôt. Le coefficient passe de 1,20 à 1,15. Cette baisse d’impôt profitera aux contribuables à partir du 1er janvier 2020. Ainsi, par rapport au dernier bordereau, le contribuable verra le montant de l’impôt communal diminuer de 3 à 4%.

Le budget 2020 a été élaboré en tenant compte de cette baisse d’impôts, laquelle entraînera une diminution des recettes de 1,4 million de francs. Ce recul des rentrées fiscales est tout à fait supportable pour la Commune de Crans-Montana.

Autre point découlant de la bonne santé financière de la Commune: la possibilité de procéder à la réduction de la dette. Depuis la naissance de la Commune jusqu’à ce jour, plus de 10 millions de francs ont pu être remboursés aux banques.

Le budget 2020 prévoit 75,5 millions de francs de recettes et 76,5 millions de charges. Les investissements bruts se monteront à 27,6 millions de francs.

 

Message du président Nicolas Féraud:

«Ce budget 2020 met en évidence des indicateurs financiers qui sont, pour l’essentiel, au vert, démontrant ainsi la saine situation financière de la Commune, principalement par la réduction des dettes (- CHF 10,3 mios) et le non-recours aux emprunts bancaires. Les budgets de fonctionnement et des investissements s’inscrivent dans un contexte de prudence, tout en prenant en considération les objectifs prioritaires de notre Commune afin de répondre aux attentes de tout un chacun.

A remarquer que l’insuffisance de financement est largement couverte par les disponibilités de la Commune et ensuite par les crédits d’engagements accordés par l’Assemblée primaire pour l’EMS de Lens (68,36% en propriété communale), le Centre Médical Intercommunal (CMI) et l’agrandissement de la crèche de l’UAPE Martelles, au cours de ces 3 à 5 prochaines années.

Considérant la maîtrise des charges et une évaluation prudente des recettes fiscales, le res-pect du double frein aux dépenses et à l’endettement est assuré dans l’intérêt général de notre collectivité.

Le Conseil communal vous remercie de votre confiance et de votre participation à la vie de la Commune de Crans-Montana.»