24.02.2021Budget 2021: la Commune de Crans-Montana fait face aux grands chantiers qui l'attendent

ems-christ-roi-lens

Que retenir du budget 2021 de la Commune de Crans-Montana validé lundi soir? Il se caractérise principalement par des investissements de CHF 34,5 mios, qui sont une signe fort de soutien à l’économie locale. Le financement des investissements exceptionnels en 2021 est assuré par la marge d’autofinancement prudemment estimée à CHF 12 mios, ainsi que par le recours aux emprunts déjà autorisés par les Assemblées primaires antérieures. Rappelons que, lundi 22 février, le législatif communal a approuvé le budget 2021 à l’unanimité.

 

Le budget 2021 s’identifie principalement par des investissements de CHF 34,5 mios dans un contexte de pandémie persistante du coronavirus (qui réduira quelque peu les recettes fiscales pour le futur; elles sont estimées en baisse de 5% à 7%).

Le financement des investissements exceptionnels en 2021 est assuré par la marge d’autofinancement de CHF 12 mios, ainsi que par le recours aux emprunts déjà autorisés par le législatif, à savoir pour l’essentiel :

  • CHF 14,3 mios pour la rénovation et l’extension de l’EMS le Christ-Roi à Lens (dont la Commune de Crans-Montana est propriétaire à près de 70%),
  • CHF 7,5 mios pour l’acquisition stratégique de l’immeuble et parcelles au bord du lac Grenon (acheté à la Ville de Sion) avec une rentabilité assurée,
  • CHF 4,9 mios pour l’extension de la crèche de Martelles.

Durant la législature antérieure, les emprunts initiaux de CHF 48,9 mios au 1er janvier 20217 (date de la fusion) ont pu être réduits à CHF 35,5 mios au 31 décembre 2020, en baisse de CHF 13,4 mios ou 27,4%.

 

Indicateurs financiers au beau fixe

Les indicateurs financiers, déterminés selon le modèle de l’État du Valais, demeurent au beau fixe, notamment par une bonne capacité d’autofinancement avec des amortissements ordinaires de CHF 16,9 mios, soit le 10% du patrimoine administratif; l’endettement est qualifié de faible, soit un endettement moyen sur les périodes 2019 à 2021 de CHF 135.-- par habitant; le taux du volume de la dette brute en proportion des revenus est qualifié de très bien.

Pour rappel, la Commune de Crans-Montana compte un effectif du personnel de 80 emplois à plein temps (EPT), soit plus de 100 personnes sous contrat.

 

La charge liée à la pandémie absorbée

Le compte 2020, avec une projection substantielle de la marge d’autofinancement, permettra d’absorber la charge extraordinaire de plus de CHF 2,5 mios en relation avec cette pandémie:

  • CHF 1,5 mio. pour la carte « Crans-Montana prepaid » en soutien direct d’une part à nos citoyens et, d’autre part, à notre économie locale avec un apport financier à la clef de plus de CHF 7,0 mios,
  • CHF 0,4 mio. de réduction de la taxe de promotion touristique facturée aux acteurs économiques domiciliés
  • CHF 0,6 mio. d’achat de masques distribués gratuitement à la population.

La fortune nette prévisionnelle atteindra une somme supérieure à CHF 140 mios à la fin de l’exercice 2020, dont les résultats complets seront soumis à l’Assemblée primaire en juin 2021.

Rappelons que ces chiffres ont été présentés à l’Assemblée primaire lundi 22 février 2021 et que l’organe législatif de la Commune de Crans-Montana a accepté à l’unanimité le budget 2021.

En conclusion, on peut retenir que, dans l’ensemble, la situation financière de la Commune de Crans-Montana est qualifiée de très saine et permettra de faire face aux grands projets et chantiers qui attendent la région (EMS du Christ-Roi, remontées mécaniques, chauffage à distance, centre thermal, centre médical intercommunal (CMI), renforcement et relèvement de la digue du Lac de Chermignon, parking de l’Étang Long, stade de ski de la Nationale et autres).

Chiffres clés du budget 2021

  • recettes de fonctionnement CHF 77,1 mios, en baisse de CHF 7,6 mios en comparaison à 2019 et en lien notamment avec les diminutions estimées des recettes fiscales provenant des revenus imposables des personnes physiques et morales
  • charges courantes de fonctionnement de CHF 65,1 mios, avant amortissements, qui s’inscrivent en légère réduction face à celles de l’exercice 2019, soit - CHF 0,6 mio. et ce avec un effectif du personnel de 80 emplois plein temps (EPT) et plus de 100 personnes sous contrat
  • marge d’autofinancement de CHF 12,0 mios en regard de CHF 20 mios pour 2019 en raison de la chute des rentrées fiscales estimées avec prudence et dans la même proportion
  • amortissements de CHF 16,9 mios, en hausse CHF 2,5 mios face à 2019, en relation avec les nouveaux investissements autorisés par l’Assemblée primaire
  • excédent de charges, après amortissements, de CHF 4,9 mios en comparaison d’un excédent de revenus de CHF 5,6 mios pour 2019, et ce toujours en lien avec la hausse des amortissements et la forte contraction des revenus fiscaux budgétisés pour 2021
  • investissements nets de CHF 34,5 mios en forte hausse en comparaison de CHF 14,2 mios en 2019, et ce en relation avec les financements autorisés par l’Assemblée primaire pour l’EMS de Lens, le centre médical intercommunal (CMI), le centre de Martelles (crèche intercommunale) ainsi que l’acquisition prévue de l’immeuble au lac Grenon (ex. Ville de Sion).