17.03.2022Appel à la population: le Valais recherche des infrastructures d’hébergement pour l’accueil des réfugiés ukrainiens

ukraine_flag

À partir de la mi-mars, 650 personnes ukrainiennes devraient être accueillies chaque jour par la Suisse selon les prévisions de la Confédération, soit 30 par jour en Valais. Pour renforcer son dispositif d’accueil, le Canton du Valais lance un appel à la population et aux communes. Il recherche activement des infrastructures d’hébergement individuelles ou collectives dans toutes les régions du canton. À Crans-Montana, un espace d’accueil pour aider les réfugiés dans l’apprentissage du français a été mis en place.

 

Le Valais s’attend à une trentaine d’arrivées quotidiennes de réfugiés en provenance d’Ukraine. Afin de faire face à cette situation, le Canton lance un appel à la population et aux communes.

Un guichet cantonal unique se charge de réceptionner les propositions. Celui-ci peut être contacté de préférence à l’adresse entraide2022valais@admin.vs.ch ou par téléphone au 027 606 48 74 ou au 079 765 70 95.

 

Au vu des besoins actuels, la hotline cantonale répond actuellement en priorité aux propositions d’hébergement et aux interrogations de la population quant à la prise en charge des personnes en provenance d’Ukraine. À ce jour, l’Office de l’asile a déjà pu libérer immédiatement 300 places dans ses structures ordinaires et va pouvoir dès le début avril en offrir encore 400 supplémentaires dans des nouveaux centres hébergements collectifs.

Les personnes souhaitant accueillir des réfugiés ukrainiens à domicile peuvent s’adresser à l’Organisation suisse d’aide aux réfugiés (OSAR) en charge de coordonner, au niveau suisse, l’hébergement dans les familles d’accueil privées. (email : info@osar.ch ; tél. : +41 31 370 75 75).

 

Les familles qui accueillent déjà aujourd’hui des réfugiés, sont priées de les annoncer à l’Office de l’asile pour pouvoir bénéficier de la couverture d’assurance des frais médicaux et pharmaceutiques dans l’attente de l’octroi d’un permis S délivré par la Confédération. Seules les personnes enregistrées dans l’un des centres de la Confédération obtiendront le statut de protection S et bénéficieront de l’assistance relative à ce statut.

Afin de faciliter ces enregistrements, la Confédération a mis en ligne un lien sur la page d’accueil du Secrétariat d’Etat aux migrations. La personne pourra s’inscrire en ligne pour convenir d’un rendez-vous dans l’un des centres d’enregistrement. Elle recevra ensuite une confirmation de l’enregistrement de sa demande ainsi qu’une attestation de prise en charge des frais médicaux.

 

Avant de s’annoncer comme famille d’accueil

Avant de vous inscrire, voici encore quelques informations importantes sur les besoins des personnes réfugiées:

  • Un environnement stable: préparez-vous à accueillir les personnes réfugiées pendant au moins trois mois.
  • Ouverture d’esprit: en tant qu’hôtesse ou hôte, l’idéal est de prévoir un peu de temps pour aider et soutenir les personnes réfugiées au quotidien.
  • Intimité: l’idéal est de proposer une chambre pouvant être fermée à clé ou au moins une chambre délimitée.
  • Installations sanitaires: l’accès à la salle de bain et à la cuisine/à un coin cuisine est important.

 

Aide à l’apprentissage du français

Un espace d’accueil permettant l’apprentissage du français a été mis en place. Pour plus d’informations, contactez la déléguée à l’intégration de l’Association des Communes de Crans-Montana, Florence Salamin De Ieso. De plus, elle se tient à disposition des personnes ayant accueilli sur les trois communes des personnes réfugiées, pour les aiguiller dans leurs démarches si besoin: integration@cransmontana.ch ou 079 938 87 88

 

Produits de première nécessité

Dans les situations d’urgence, les familles réfugiées dans la difficulté peuvent s’adresser au Magasin solidaire NoLoCo Partage (prendre rendez-vous au 079 818 45 86).

Pour faire un don au Magasin solidaire:
Banque Raiffeisen Crans-Montana
IBAN CH59 8080 8002 0634 2649 8

 

Forfait pour I’entretien et défraiement pour les familles d’accueil

Le Département de la santé, des affaires sociales et de la culture (DSSC) a décidé d’allouer une indemnité forfaitaire mensuelle de 150 francs par réfugié en provenance d’Ukraine hébergé par une famille d’accueil. Ce défraiement est destiné à compenser les frais supplémentaires liés aux charges du logement, comme par exemple la consommation d’eau ou d’électricité. Il n’est ainsi pas considéré comme une prestation financière imposable et n’est pas soumis aux cotisations sociales. Si un contrat de bail est signé entre le particulier et la personne accueillie, l’hébergement n’est plus gratuit et le particulier n’est plus considéré comme une famille d’accueil. L’indemnité ne lui est donc plus versée.

Les personnes bénéficiant du statut de protection S ou inscrites pour son obtention bénéficient des mêmes forfaits pour entretien, qu’elles soient hébergées auprès de familles d’accueil ou qu’elles résident dans un appartement individuel ou un foyer avec cuisine individuelle. Ainsi, en fonction de la taille du ménage, une personne majeure recevra entre 350 et 500 francs par mois, une personne âgée de 12 à 17 ans, 300 francs par mois et un enfant jusqu’à 11 ans, 220 francs par mois. Ce forfait pour l’entretien couvre notamment les dépenses liées à la subsistance, à l’habillement, aux frais de déplacement, aux frais de téléphone ou encore à l’argent de poche. Les personnes qui bénéficient de ce forfait ont le droit de le gérer elles-mêmes et assument ainsi la responsabilité de leur existence individuelle.

Дорогі українки та українці!

В п’ятницю, 11 березня 2022 року швейцарський Бундесрат постановив видати всім українкам та українцям, що втекли через війну на Батьківщині, захисний статус S для тимчасового перебування в Швейцарії. Для цього Вам потрібно зареєструватися у Федеральному центрі з надання притулку. Вам не обов’язково робити це сьогодні чи завтра- для цього у Вас є максимально 90 днів.

Щоб заощадити час очікування перед Федеральними центрами з надання притулку, дізнайтеся тут, у якому саме Федеральному центрі з надання притулку ще є місця для реєстрування у відповідний час.