13.01.2021Dès lundi 18 janvier, le télétravail devient obligatoire et tous les commerces ne vendant pas des biens de 1re nécessité ferment

coronavirus-wikimedia

À partir de lundi 18 janvier, le télétravail devient obligatoire, les magasins ne vendant pas des biens de consommation courante seront obligatoirement fermés, les manifestations privées et les rassemblements sont soumis à de nouvelles restrictions et la protection des personnes vulnérables sur le lieu de travail sera renforcée. Le Conseil fédéral a d’autre part prolongé de cinq semaines les mesures adoptées en décembre: restaurants, établissements culturels, installations de sport et de loisirs resteront fermés jusqu’à fin février.

D’autre part, le renforcement supplémentaire des mesures annoncé par le Conseil fédéral le 13 janvier entre en vigueur le 18 janvier 2021. Un délai de préavis de trois jours est toutefois applicable à toute demande de RHT y relative. Les entreprises impactées doivent déposer leur préavis de RHT auprès du Service de l’industrie, du commerce et du travail (SICT) (via le formulaire online ou par courrier) au plus tard le 15 janvier 2021 à minuit pour que leur droit à la RHT puisse débuter le 18 janvier 2021.

 

Les magasins et les marchés à l’extérieur seront fermés au public à partir de lundi 18 janvier (seul est autorisé le retrait sur place de la marchandise commandée). 

Restent ouverts:

  • les magasins d’alimentation et autres magasins qui vendent des denrées alimentaires ou d’autres biens de première nécessité et de consommation courante;
  • les pharmacies, les drogueries et les magasins qui vendent des moyens auxiliaires médicaux (p. ex. lunettes, appareils auditifs);
  • les points de vente des opérateurs de télécommunication;
  • les magasins de réparation et d’entretien, comme les blanchisseries, les ateliers de couture, les cordonneries, les services de serrurerie ainsi que les garages automobiles et les magasins de vélo, pour autant qu’ils proposent un service de réparation;
  • les magasins de bricolage et de jardinage ainsi que les quincailleries, pour les articles de bricolage et de jardinage;
  • les magasins de fleurs;
  • les stations-services;
  • les commerces et les établissements accessibles au public qui proposent des services, comme les bureaux de poste, les banques, les agences de voyage et les coiffeurs, y compris les services correspondants proposés en libre-service devront fermer selon leurs horaires autorisés, mais au plus tard à 19h, ainsi que le dimanche.

 

D’autre part, dès le 18 janvier:

  • les manifestations privées et les rassemblements sont limités à 5 personnes;
  • le télétravail devient obligatoire pour autant que la nature de l’activité le permette et que cela soit possible sans efforts disproportionnés;
  • la protection des personnes vulnérables sur le lieu de travail est renforcée à l’aide de mesures spécifiques.

 

Concernant le télétravail

Le Conseil fédéral indique que les employeurs doivent mettre en place le télétravail pour autant que la nature de leurs activités le permette et que cela soit possible sans efforts disproportionnés. Ils ne seront toutefois pas tenus de rembourser aux salariés d'éventuelles dépenses telles que les frais d'électricité ou de loyer, dans la mesure où il ne s'agit que d'une mesure temporaire.

 

Les remontées mécaniques restent ouvertes mais pas entièrement

Mardi, la société de remontées mécaniques de Crans-Montana Aminona SA a informé ses clients de la fermeture d’une partie de ses installations. Nous reproduisons ci-après cette information:

En raison de la situation économique très difficile et inédite lors des vacances de Noël, la direction générale de CMA prévoit des fermetures partielles des installations non structurantes sur le domaine skiable durant le «creux de janvier», de sorte à limiter ses pertes sur cette période où traditionnellement la fréquentation est plus faible.  

Tous les jours, les membres de l’exploitation étudieront ces chiffres et adapteront le nombre d’installations ouvertes sur cette base, et ce dès aujourd’hui jusqu’au 5 février 2021. 

Nous vous communiquerons ces changements fréquemment sur notre site internet mycma.ch ainsi que sur nos réseaux sociaux. Nous vous invitons donc à visiter ces médias afin de planifier votre journée de ski. 

Dans le cas d’une météo très défavorable (par exemple tempête de neige), ce sont uniquement les cabanes du drive-in sur le terre-plein de Cry d’Er et le FoodTruck sur les pistes qui seront fermés. Par contre, les restaurants de Cry d’Er et Les Violettes resteront ouverts, ainsi que le Zérodix, uniquement en takeaway. ​​​​​​

Nous espérons vivement que ces efforts nous permettrons d’avoir une pleine ouverture du domaine skiable pour les vacances de février (06.02.2021 – 07.03.2021).

Aides appréciées, mais pas suffisantes

Sur le plan économique, le Gouvernement valaisan prend acte de l’adoption de mesures visant à atténuer les conséquences économiques de la crise du coronavirus. Il relève que la revendication concernant la révision des critères pour considérer les cas de rigueur a été prise en compte par la Confédération. Désormais les entreprises fermées par les autorités pendant au moins 40 jours civils depuis le 1er novembre 2020 seront considérées automatiquement comme des cas de rigueur.

Par ailleurs, les entreprises qui auront subi un recul de leur chiffre d'affaires entre janvier 2021 et juin 2021 en lien avec les mesures prises par les autorités pour lutter contre l'épidémie de coronavirus pourront calculer leurs pertes en se fondant sur le chiffre d'affaires réalisé au cours des douze derniers mois et non plus sur le chiffre d'affaires de l'année 2020. Ainsi, de nombreuses entreprises actives dans le domaine du tourisme pourront bénéficier des mesures pour cas de rigueur.

D’autres mesures sont toutefois encore attendues par l’Etat du Valais de la part de la Confédération.

Le renforcement supplémentaire des mesures annoncé par le Conseil fédéral le 13 janvier 2021 entre en vigueur le 18 janvier 2021. Un délai de préavis de 3 jours est toutefois applicable à toute demande de RHT y relative.
Par conséquent, les entreprises impactées doivent déposer leur préavis de RHT auprès du Service de l’industrie, du commerce et du travail (SICT) (via le formulaire online ou par courrier) au plus tard le 15 janvier 2021 à minuit pour que leur droit à la RHT puisse débuter le 18 janvier 2021. 
Si le préavis est déposé ultérieurement, les entreprises concernées devront supporter un délai de préavis de 3, voire de 10 jours.
Pour de plus amples informations, nous vous renvoyons vers le site internet du SECO (www.travail.swiss). Vous trouverez également les formulaires en ligne sur notre site internet (https://www.vs.ch/web/sict).