16.10.2020Covid: mesures concernant les remontées mécaniques et les événements touristiques durant l'hiver en Valais

cabine-violette-telecabine

Suite à la décision du Canton du Valais, les concepts de protection des transports publics et des Remontées mécaniques suisses sont appliqués aux transports touristiques, notamment le port obligatoire du masque dans les installations fermées, comme les cabines ou les télésièges à bulles fermées.

Les plans de protection des remontées mécaniques (téléskis, télésièges et autres installations analogues) devront intégrer les mesures suivantes:

  • L’arrivée et le départ des utilisateurs devront être organisés en files d’attente partout où cela est possible, de sorte à éviter des regroupements de personnes (sur le modèle des files d’attente au contrôle de sécurité des aéroports).
  • Le port du masque deviendra obligatoire dans toutes les files d’attente et lieux de regroupement (caisses, arrêts de bus, etc.).
  • Les tours de cou et autres masques industriels en tissu qui répondent aux normes établies par la Swiss National COVID-19 Science Task Force seront reconnus comme protection sur les domaines skiables.
  • Pour le personnel des établissements prestataires et en l’absence d’autres mesures de protection concrètes, le port du masque sera obligatoire pour tous les collaborateurs amenés à avoir des contacts rapprochés (moins d’1.5 mètre) entre eux ou avec les clients.

Quant aux écoles de ski, elles devront appliquer le concept de protection de SwissSnowsports, en précisant en outre que le port du masque sera obligatoire pour les adultes et enfants de plus de douze ans sur les places de rassemblement, notamment au début et à la fin des cours (y compris privés) ainsi que dans les bureaux et guichets de vente.

Dans les jardins des neiges et autres activités apparentées, le port du masque sera obligatoire pour les adultes et enfants de plus de douze ans dans tous les espaces fermés (salles de repos, cantines, WC, etc.).

Les autorités communales sont chargées des contrôles. En cas de plan de protection insuffisant ou non correctement mis en œuvre, la fermeture des installations, l’interdiction des activités, de même que d’autres mesures adéquates pourront être ordonnées par les départements en charge de la sécurité et de la santé.

Marchés de Noël, festivités du Nouvel an et Carnaval

Les marchés de Noël 2020 sont autorisés pour autant que les consignes suivantes soient respectées: espacement de trois mètres entre les stands à répartir sur différentes zones de manière à éviter les attroupements, port du masque dans le périmètre de la manifestation, consommation assis à table auprès des stands de boissons et de nourriture avec traçage de toutes les personnes, fermeture du marché au plus tard à 20 heures.

Du 23 décembre 2020 au 3 janvier 2021, les rassemblements de plus de 30 personnes et les feux d’artifice sont interdits sur le domaine public. L’utilisation d’engins pyrotechniques dans le cadre d’un cercle familial inférieur à 30 personnes est en revanche tolérée sur le domaine public.

Les cortèges de Carnaval 2021 sont quant à eux interdits, quel que soit le nombre de personnes adultes et/ou mineures. Les autres événements en lien avec Carnaval seront traités de la même manière que l’organisation de manifestations publiques.

Tout organisateur d’événement lié à Carnaval devra, comme les organisateurs de marchés de Noël, soumettre un dossier complet auprès de la commune, incluant un plan de protection préavisé par l’unité COVID-19. La commune est compétente pour autoriser les manifestations de moins de 1000 personnes. En cas de manifestation de plus de 1000 personnes, elle informe le Département de la sécurité, des institutions et du sport qui examinera le cas et délivrera, le cas échéant, une autorisation.

En plus de ces nouvelles mesures, le Conseil d’Etat rappelle que les prescriptions relatives à la distanciation sociale et à l’hygiène, ainsi que les plans de protection, doivent continuer à être strictement respectés, y compris pour les activités de plein air et de groupe.

Mise à jour 1er novembre 2020:

En téléski aussi, le masque sera obligatoire cet hiver en Suisse

Face à l'augmentation du nombre de cas d'infection au coronavirus, l'association Remontées mécaniques suisses (RMS) renforce son concept de protection. Le port du masque devient obligatoire sur toutes les installations, y compris les téléskis. 

Conformément aux règles en vigueur pour les transports publics, les amateurs de sports d'hiver doivent en outre désormais porter un masque non seulement dans les salles d'attente fermées, mais aussi dans les files au départ des remontées mécaniques et des téléskis.