18.07.2022Lienne - Raspille: «Un projet vital et porteur d’avenir pour notre région»

Tseuzier_2020©CMTC_Francois_Panchard

À l’heure où les pénuries d’eau guettent nos régions bien plus tôt que prévu, Laurent Bagnoud, conseiller communal en charge de l’énergie et représentant de la Commune dans la société Lienne-Raspille SA. fait le point sur ce proje vital.

 

Laurent Bagnoud, rappelez-nous l’objectif de ce projet?

L’objectif principal est de garantir la fourniture en eau pour les générations à venir et de produire de l’énergie renouvelable. L'idée générale est de construire un réseau hydraulique entre la Lienne et la Raspille, permettant le captage des bassins-versants d’altitude et le stockage temporaire d’une partie des eaux du printemps dans le barrage de Tseuzier (photo). Cela constitue une réserve pour les périodes plus sèches de l’année. La production d’électricité fait également partie de l’ambition du projet, avec l’opportunité de produire 34 millions de kWh/an, soit la consommation de 6000 ménages. C’est un projet vital des points de vue de l’approvisionnement en eau et de la production d’énergie pour notre Commune et pour la région. L’investissement est devisé à environ 55 millions de francs.

À quel stade se trouve le projet actuellement?

Nous sommes en train de préciser les contours du projet dans le cadre de la procédure d’homologation des concessions hydrauliques. En parallèle, nous avons trouvé des solutions avec les opposants, qui ont tous levé leurs oppositions, sauf le WWF. Nous espérons que la qualité et l’importance de ce projet permettront d’aboutir à un accord aussi avec cette organisation.

Quelles sont les prochaines étapes?

Nous souhaitons cette année encore obtenir une décision du Conseil d’État sur l’homologation des concessions hydrauliques. Ensuite nous pourrons nous concentrer sur la mise à l’enquête publique des travaux, dès l’été 2023 si tout se passe comme prévu. Ce projet exige une forte détermination pour aboutir. Il permettra d’assurer l’approvisionnement en eau et une production d’énergie renouvelable indigène. C’est un projet porteur d’avenir pour notre région. Je suis confiant que nous réussirons à le réaliser. 

Cette interview a été publiée dans la magazine de la Commune de Crans-Montana «Vue d’Ensemble» N. 10.