17.06.2021Le lac de la Moubra, lieu d’une riche biodiversité

Dans le cadre de son programme «Crans-Montana s’engage», la Commune met en route différentes actions en faveur de la biodiversité. À la Moubra, des panneaux didactiques ont été posés ce printemps.

 

Les foulques macroules venues nicher dans les roseaux, les canards colverts qui glissent sur l’eau et se reposent sur les rochers, les agrions porte-coupe (libellules en forme de bâtonnets bleus pour les mâles, gris pour les femelles), l’iris jaune qui fleurit en juin, l’anémone soufrée ou encore la roselière : la faune et la flore de l’étang de la Moubra forment un tableau très varié. Ce lac présente une biodiversité qui mérite qu’on prenne le temps de la regarder. Pour accompagner le promeneur dans son observation, la Commune de Crans-Montana a posé des panneaux informatifs sur le pourtour du lac. Leur contenu a été préparé par le biologiste Antoine Sierro.

Si ce lac ne peut être considéré comme une réserve naturelle (on n’y trouve, semble-t-il, aucune espèce extrêmement rare), sa situation le rend attractif: «Ce que je trouve intéressant, relève Antoine Sierro, c’est la proximité du lac avec la station touristique. Cela permet aux gens de venir voir la nature facilement.» 

Ne pas déranger la faune

«Il est important que les promeneurs restent sur les chemins, conseille Antoine Sierro, parce que la foulque ou le colvert ont besoin de quiétude, notamment lorsqu’ils nichent. Ils s’habituent bien à la proximité de l’humain si celui-ci ne quittent pas le chemin. Il est bien aussi que les nageurs restent un peu à distance des zones naturelles, loin des roselières, pour ne pas stresser la petite faune qui s’est installée.»

Autre source de gêne potentielle pour la faune et la flore: l’éclairage public. Des détecteurs ont été installés sur les mâts à la Moubra : cette technologie permet de n’allumer pleinement que lors d’un passage, et de baisser l’intensité lumineuse le reste du temps.

La Commune de Crans-Montana s’engage pour la biodiversité et invite chaque habitant à en faire pareil, même avec des petites actions: en posant des hôtels à insectes, en luttant contre les plantes néophytes, en plantant des haies vives, etc.