26.01.2022Crans-Montana s’engage: le Golf-Club et Les Roches sur la voie de la durabilité

renaturation-golf-n5_sierro-nanchen-bonvinclivaz

La Commune de Crans-Montana s’engage pour la durabilité et invite chaque habitant à faire pareil, même avec des petites actions: en posant des hôtels à insectes dans son jardin, en arrachant les plantes néophytes sur ses parcelles, en plantant des haies vives, etc. Et quand une organisation comme le Golf-Club ou une école comme Les Roches s’engagent sur cette même voie, c’est l’occasion de se réjouir!

 

Diminuer l’emprunte carbone 

En se lançant dans le processus d’une certification en faveur de la durabilité (OnCourse®, développé par la GEO Foundation), le Golf-Club Crans-sur-Sierre accorde à l’environnement une importance capitale, selon les mots de son directeur Pascal Schmalen:

«Certains critères sont déjà remplis et d’autres sont à l’ordre du jour au cours des prochains mois. Projet après projet, nous souhaitons remplir tous les critères qui nous permettront d’obtenir ce label et surtout de réellement contribuer à une diminution de l’empreinte carbone.»

Avant l’hiver, au trou N. 5 du Nicklaus (photo), des travaux de renaturation avec une plantation d’une haie vive ont eu lieu. Cette zone de protection de la nature vient en continuité du lac de la Moubra où, en 2021, la Commune de Crans-Montana a posé des panneaux informant les promeneurs sur la faune et la flore qu’on y trouve. D’autres petits lacs sur le parcours de golf profiteront de travaux de renaturation. L’été 2021, on a vu pousser des prairies fleuries - avec des essences locales bien sûr; côté entretien, le Golf-Club choisit des produits respectueux de la nature, etc. 

Un monde en mutation 

Du côté de l’école des Roches, à Bluche, on estime que la durabilité est l’avenir de l’hôtellerie. Durant leur formation, les étudiants qui travailleront dans les métiers de l’accueil sont sensibilisés au rôle qu’ils peuvent jouer dans la lutte contre le changement climatique, ils apprennent comment travailler de manière plus durable. C’est d’ailleurs l’objectif de l’évènement ShiftIn qui a eu lieu à Bluche en novembre 2021 pour la troisième année, avec un riche programme de cours et ateliers. Pour Les Roches, la manière dont est abordée l'éducation est cruciale pour définir les compétences et les connaissances des prochaines générations. Et favoriser la biodiversité doit aussi se lire sur le terrain:

«Sur une parcelle qui nous appartient, à côté du parking, indique Joceline Favre-Bulle, directrice des opérations à l’école Les Roches, nous allons ce printemps planter une haie vive et des arbres fruitiers.»

Au trou N. 5 du golf Jack Nicklaus, près de la Moubra, les premiers travaux de renaturation ont eu lieu avant l’hiver. De g. à dr.: le biologiste Antoine Sierro, le directeur de la Fondation pour le développement durable des régions de montagne Éric Nanchen, la vice-présidente de la Commune de Crans-Montana Nicole Bonvin Clivaz. Photo Luciano Miglionico